Conformément aux nouvelles recommandations du ministère des solidarités et de la santé et du déclenchement hier du stade 2 du plan de prévention et de gestion, vous voudrez bien trouver ci-dessous, les nouvelles consignes de notre ministère de tutelle :

– Aucune mesure de confinement (ou quatorzaine) ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie du Nord, Chine hors Hubei, Iran…). En effet, ces mesures du stade 1, destinées à éviter l’entrée du virus en France, n’ont plus d’utilité selon les autorités sanitaires dès lors que le virus a commencé à circuler en France.
– Seuls les élèves et les personnels de retour de la province de Hubei en Chine (en principe il n’y en a plus) ou d’un des deux « clusters » du territoire français situés dans les départements de l’Oise et de Haute-Savoie font l’objet à titre conservatoire et jusqu’à nouvel ordre de telles mesures.
– Afin de permettre aux personnes qui avaient déjà prévu un confinement à domicile de s’organiser, la journée du lundi 2 mars 2020 constituera une journée de transition, permettant à ceux qui ne pourraient pas immédiatement reprendre leur activité professionnelle ou scolariser leurs enfants de prendre les dispositions nécessaires.
– Par ailleurs, tous les voyages scolaires hors de France et à destination des deux clusters français, doivent dès à présent être suspendus ou reportés.

A l’heure actuelle, les zones à risque justifiant des mesures de quarantaine ont été précisées et complétées:

  • d’une part les zones figurant en rouge sur le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE). À ce stade seule la province du Hubei en Chine est désormais concernée;
  • d’autre part, en France les « clusters », soit :
    • les communes de Creil,  Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye,  Lagny-le-Sec, La Croix Saint Ouen, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul dans l’Oise,
    • la commune de La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie,
    • ainsi que les communes d’Auray, Carnac et Crac’h dans le Morbihan. 

Cette liste est susceptible d’évoluer très rapidement. La liste de ces zones est régulièrement mise à jour sur le site gouvernemental